Rebecca Davis, University of Manitoba

Rebecca d 2 1

Dre Rebecca Davis, BSc, PhD, est professeure agrégée au Département de chimie de l’Université du Manitoba. L’expertise du Dre Davis se situe dans les domaines de la catalyse et de la chimie computationnelle. Son expérience, à la fois dans le développement de méthodes expérimentales et dans la conception de petites molécules informatiques, l’a équipée pour construire un programme de recherche innovant, interdisciplinaire et internationalement reconnu. Dans le cadre de son programme de recherche, elle est actuellement impliquée dans des recherches financées en externe impliquant la conception rationnelle de traceurs TEP pour les biomarqueurs précoces de la maladie de Parkinson et la génération de bibliothèques de données structurelles moléculaires pour l’apprentissage automatique et la conception de nouveaux processus catalytiques pour les composés biologiquement pertinents. 

Dre Davis est un membre fondateur du comité de liaison CRSNG-chimie et siège au conseil d’administration de la division organique de la Société canadienne de chimie. Elle est également un membre actif de GlycoNet (un réseau canadien de centres d’excellence) et de la Division physique, théorique et informatique de la Société canadienne de chimie. En raison de la nature multidisciplinaire de ses recherches, elle est également membre du groupe de recherche interdisciplinaire sur les bioactifs de l’Université du Manitoba, du NEXUS Data Science Institute et du Manitoba Institute for Materials. En plus de ces rôles, Dre Davis est membre actif de nombreux groupes soutenant l’équité, la diversité et l’inclusion dans les sciences, y compris le groupe des femmes canadiennes en chimie. 

Dre Davis est titulaire d’un BSc de l’Université de l’État de Washington et d’un doctorat en chimie de l’Université de Californie à Davis. Après un stage postdoctoral de deux ans au Centre for Catalysis de l’Université d’Aarhus, elle a commencé sa carrière à l’Université du Manitoba en tant que professeure adjointe. Elle a été promue professeure agrégée en 2020