Alexandra King

Alexandra King photo

Alexandra King, MD, FRCPC, est spécialiste en médecine interne et s’intéresse plus particulièrement au VIH/​sida, à l’hépatite C (VHC) et aux co-infections du VIH/VHC. Elle fait partie de la Première nation de Nipissing.

Dre King est la première titulaire de la chaire Cameco sur la santé et le bien-être des Autochtones de l’Université de Saskatchewan. Elle travaille avec les communautés autochtones et les intervenants pour formuler les besoins des Premières nations et des Métis de la Saskatchewan en matière de santé et de bien-être, de même que les changements structurels nécessaires à l’amélioration de la santé des Autochtones. Dre King est une experte en recherche et en soins adaptés à la culture, en réconciliation, en vision à deux yeux et en espace éthique. Elle a obtenu un financement de recherche de plusieurs millions de dollars en tant que chercheuse principale et co-chercheuse principale afin de développer la recherche axée et centrée sur la communauté autochtone. Ses recherches portent également sur le bien-être des Autochtones, la culture et la guérison par la terre, les déterminants de la santé des Autochtones, l’éthique de la recherche autochtone et les origines développementales de la santé et de la maladie. Dre King enseigne la santé autochtone et a supervisé des étudiants de premier et de deuxième cycles à l’Université Simon Fraser et l’Université de la Saskatchewan.

Dre King siège au Groupe international de mesure de la santé des Autochtones, à l’Initiative de recherche sur le VIH/​sida et les ITSS des IRSC, à l’Association canadienne de recherche sur le VIH (ACRS), au Réseau canadien de l’hépatite C, au Groupe de soins Sanctum et au Réseau canadien de recherche sur les Autochtones contre le cancer. Elle a présidé et coprésidé des conférences nationales et internationales, notamment la 3e Conférence mondiale des peuples autochtones sur l’hépatite virale et la 28e Conférence canadienne annuelle sur la recherche sur le VIH/​sida. Elle a siégé au comité scientifique et au comité d’organisation d’autres conférences, notamment la Conférence mondiale sur le cancer des populations autochtones et plusieurs symposiums CanHepC.

Dre King a obtenu la bourse de recherche en sciences de la santé pour les Autochtones de l’Université Simon Fraser, la bourse de recherche postdoctorale James Kreppner du Réseau canadien pour les essais VIH des Instituts de recherche en santé du Canada ainsi que la bourse d’études William V. Hull de l’Université de Toronto. Elle est titulaire d’un B.A.A. de l’Université St Francis Xavier et d’un B.Sc. et d’un MD de l’Université de Toronto.